Pleinement femme!

Au commencement Dieu créa l'homme et la femme. Il n'a pas créé deux hommes, mais plutôt un homme et une femme. Ensemble ils forment une unité, cependant ils sont différents l'un de l'autre. On se trompe soi-même si l'on veut être comme l'homme, remplir sa fonction. Une multitude de femmes, sans y prêter attention, ont suivi le féminisme des quelques dernières décennies et se sont détournées de leur rôle de femme pour entrer en compétition dans le domaine de l'homme. Inévitablement, nous avons assisté non seulement à la destruction dévastante de la vie de famille, mais aussi à l'affaiblissement de la masculinité.

Il est temps de sortir de la brume de la tromperie et de redevenir les femmes que Dieu voulait qu'on soit. Si vous êtes née femme, pourquoi ne pas l'accepter de tout votre cœur et vivre votre féminité jusqu'au bout. Ne pas le faire, c'est brimé votre destinée!

Qu'est-ce que ça signifie d'être pleinement femme? Que Dieu nous donne de la compréhension alors que nous regardons différents aspects ayant trait à la femme.

 

Féminine

La masculinité est le propre de l'homme, de même la féminité est le propre de la femme. Ça a été voulu ainsi.  Il est triste de voir que beaucoup d'enfants aujourd'hui grandissent sans vraiment connaître les vraies fonctions de l'homme et de la femme. Les rôles ne sont pas définis dans leur famille et ils ont une image floue. Quand ils deviennent plus âgés, cette distorsion est reconduite dans leur mariage et leur famille. Et la destruction de la vie de famille continue.

J'ai eu la chance de grandir dans un foyer où les rôles étaient clairement définis. Mes parents n'ont pas eu besoin de m'enseigner; je le voyais dans leur vie. Mon père était « un homme parmi les hommes dans un monde d'hommes » et pour autant un mari et un père aimant. Il travaillait dur pour pourvoir à sa famille et se réjouissait que sa femme puisse profiter de sécurité au sein de son foyer et élever ses enfants. Il aimait sortir et chasser et faire ces affaires d'homme, mais appréciait la féminité de sa femme. Elle était une couturière qui faisait elle-même tous ses vêtements, avec des chapeaux assortis. Il était toujours si fière d'elle quand elle sortait, toujours magnifiquement habillée et ressemblant à une reine.

En tant que femmes, je pense que nous devrions chercher à être aussi féminines que possible. Nous devrions nous glorifier de notre féminité. Nous devrions parler de façon féminine. N'y-a-t-il rien de plus désagréable qu'une femme qui parle haut et fort? Nous devrions marcher de façon féminine et apprendre à nos filles à faire de même. Nous devrions nous habiller de façon féminine. Dieu n'a pas fait de nous des robots, ni ne nous a créées pour être en servitude. Certaines femmes aiment les dentelles et les rubans, d'autres pas du tout. Certaines sont sportives. Quelque soit notre nature, assurons-nous de révéler la féminité de notre état de femme à notre famille et notre entourage.

 

Égale quant à la valeur, mais différente quant à la fonction

En tant qu'homme et femme, nous sommes totalement égaux en valeur devant Dieu. Il doit en être ainsi, car nous sommes un! Il ne serait pas possible d'avoir une moitié qui vaut plus que l'autre! Mais notre égalité ne se traduit pas dans le fait de faire la même chose. Cela serait superflu! Dieu a créé l'homme et la femme ensemble pour révéler Son image –  et chacun révèle un aspect différent de Dieu. Le mot « femme » dans Genèse 1:28 veut simplement dire « l'opposé de l'homme ».

L'homme révèle la paternité de Dieu. Dans l'ordre divin de la création, Dieu lui a donné l'autorité. Son mandat de la part de Dieu est de couvrir sa femme en s'occupant de ses besoins physiques et spirituelles. Il la couvre en lui accordant le même amour avec lequel Christ a aimé l'église. Il pourvoit pour elle afin qu'elle puisse s'occuper de leur foyer et qu'elle n'ait pas besoin de laisser ses jeunes enfants entre les mains d'autres personnes. Il la protège contre les séductions de ce monde pour qu'elle marche en sécurité et en paix. C'est un privilège pour la femme que de se soumettre à cette couverture et d'en être bénie.

Nous observons un phénomène moderne : beaucoup de femmes sont plus soumises à leur employeur au travail qu'à leur mari à la maison. Elles sont contraintes de suivre les ordres de leur employeur plutôt que les désirs de leur mari.

1 Corinthiens 11:7 nous dit que « l'homme est l'image et la gloire de Dieu ; mais la femme est la gloire de l'homme. » Nous devenons la gloire de notre mari, non pas en essayant d'être comme l'homme, mais quand nous accueillons notre féminité.

 

Maternelle

La gloire et la beauté ultime de la femme est son côté maternel. Dieu l'a créée dans cette intention : une personne qui prend soin des autres, qui nourrit et qui construit le nid. Notre plus grande bénédiction vient lorsque nous suivons notre nature. C'est plus que ce que nous faisons, c'est ce que nous sommes. La chose la plus féminine que nous puissions faire, c'est d'accepter notre côté maternel et de le vivre à fond. Ce n'est pas sans sens. La maternité a pour origine le cœur même de Dieu. Un des noms de Dieu, le Tout-Puissant, est traduit de l'Hébreu El Shaddaï qui veut littéralement dire « Celui qui a un sein . »

Toute femme a des émotions maternelles, qu'elle ait des enfants ou non. Si Dieu vous a bénie en vous donnant des enfants, déversez votre affection maternelle sur eux. Vous faîtes ce pour quoi vous êtes née. C'est la gloire de votre féminité. Si Dieu ne vous a pas donné d'enfants, demandez à Dieu sur qui Il veut que vous déversiez vos hormones maternelles. Il y a tellement de gens qui souffrent dans notre monde aujourd'hui – des orphelins, des veuves, des mères seules, des personnes âgés, les pauvres et nécessiteux. C'est ainsi que vous pourrez accomplir votre destinée.

 

Une ancre

Aimer sa maison est une part inhérente à la femme, à moins qu'elle ait subi un lavage de cerveau  de la part de la propagande humaniste de notre société séculaire. Dieu a créé Adam avant de faire le jardin qui servirait aussi de foyer, mais il a créé Ève quand Il avait une maison prête qui l'attendait. Elle a été créée pour le foyer. Dieu lui a donné la maison pour être l'endroit où elle ferait son nid, où elle élèverait ses enfants, et un lieu où sa créativité pourrait s'exprimer.

Dans le Psaume 128, Dieu peint une image d'une famille qui est bénie du Seigneur. Au verset 3, on y voit la femme au cœur même de son foyer. Une traduction de la Bible dit « Ta femme sera comme une vigne abondante dans l'intimité de ta maison. » En élevant des enfants dans la sainteté dans votre foyer, vous avez le pouvoir de changer le destin des nations. C'est aussi là que vous trouverez la paix et le repos.

Dieu appelle le foyer « un lieu de repos » dans Proverbes 24:15, et dans Osée 11:11 on lit (traduction Knox) : « Et dans leur propre maison, dit le Seigneur, je leur donnerai du repos. » Non seulement la maison est appelé un lieu de repos mais aussi un lieu de réjouissance. Genèse 2:8 (traduction Knox) dit : « Dieu avait planté un jardin de réjouissance dans lequel il plaça l'homme qu'il avait formé. » Le premier foyer, qui était le prototype de tous les foyers à venir, était un lieu de réjouissance. Dieu veut que votre foyer soit un lieu de réjouissance. Pourquoi ne commenceriez-vous pas votre prière du matin ainsi : « Comment pourrais-je rendre mon foyer  plus agréable aujourd'hui? Comment puis-je rendre mon mariage plus heureux? Comment puis-je faire plaisir à mes enfants aujourd'hui? »

En tant que femme nous avons le privilège d'être les ancres de notre foyer. La stabilité de notre mariage dans les moments mouvementés et stressés, la stabilité de nos enfants quand ils rencontrent les tentations et les tempêtes de la vie, et la stabilité de notre foyer pour qu'il soit un rocher sûr et une forteresse au milieu d'un monde périlleux. Le foyer ne fonctionne correctement que si la mère est au cœur du foyer et que le foyer est dans son cœur.

La femme vertueuse dans Proverbes 31:27 : « Elle surveille ce qui se fait dans sa maison, et elle ne mange pas le pain de paresse. » Le mot « surveille » est le même mot hébreu qui est utilisé pour les gardes qui gardent la ville. De même que les hommes gardent les portes de la ville, Dieu a donné aux femmes de garder et de surveiller leur maison.

 

Donneuse de vie

Genèse 3:20 dit : « Et Adam appela se femme Ève ; parce qu'elle était la mère de tous les vivants. » La signification de Ève en Hébreu est « donneuse de vie ». Ceci n'est pas une chose négative, comme beaucoup de femmes sont amenées à croire, mais c'est la chose la plus positive, puissante et qui influence que nous puissions accomplir dans nos vies. Amener la vie dans le monde a le pouvoir de changer le monde. Un écrivain a dit : « Lorsque Dieu voit que dans ce pauvre monde, il y a un vice qui doit être redressé, une vérité qui a besoin d'être déclarée, ou une amélioration qu'il faut inventer, Il envoie un petit bébé dans le monde pour le faire. »

Non seulement nous avons le privilège de faire naître une vie pour ce monde, mais aussi pour le monde éternel. Chaque enfant est une âme éternelle qui vivra éternellement! D'ailleurs, la seule chose que nous emporterons dans le domaine éternel, c'est notre âme rachetée et l'âme rachetée de nos enfants. Toutes les autres choses sur lesquelles nous nous activons, on ne les emmènera pas.

Théodore Curler a écrit : « La naissance d'un bébé est un événement puissant... dans la banlieue la plus sombre de Brooklyn, dans un grenier ou une cave sales, ou quelque soit l'endroit où un être humain voit  les premiers raies de lumière, les yeux de l'Omniscient contemplent un événement d'un mouvement prodigieux. Une vie a commencé, une vie qui n'aura pas de fin. Un cœur commence à pulser, qui battra pour la plus grande joie ou la douleur la plus cruelle. Et plus encore - une âme commence une carrière qui perdura au delà de la terre sur laquelle elle se meut. L'âme entre dans une existence qui ne sera pas touchée par le temps, même lorsque le soleil et la lune s'éteindront, et que les cieux seront roulés comme un vêtement et changés à jamais. »

Il est intéressant de remarquer qu'aujourd'hui, beaucoup de femmes sont éduquées au delà de leur intelligence si bien qu'elles ne comprennent même plus de quelle manière Dieu les a créées – avec un utérus pour faire maturer la vie et des seins pour nourrir cette précieuse vie. Au lieu de donner la vie au monde, elle l'empêche, anéantissant l'intention et le but de Dieu

 

Enrichisseuse

La femme, avec sa sensibilité et son intuition en ce qui concerne les besoins de ceux qui l'entourent, a le privilège d'enrichir la vie de la maison. Elle enrichit son mariage, elle enrichit les enfants que Dieu lui a donnés et elle enrichit l'atmosphère de sa maison.

Votre maison est-elle remplie d'amour et de la joie du Seigneur? Enrichissez-la de plus d'amour. Peut-être n'y-t-il pas une atmosphère aimante dans votre maison. Vous pouvez commencer à la remplir  d'amour. Cela n'arrivera pas si vous ne le faîtes pas. Vois êtes celle qui enrichit , ne l'oubliez pas. C'est vous qui enrichissez votre maison de toutes bonnes choses. En vous appropriant la vision d'être l'enrichisseuse de votre foyer, vous deviendrez aussi...


Celle qui rend capable –  rendant vos enfants capable d'atteindre leur plein potentiel.

Celle qui encourage – encourageant chaque jour votre mari et chacun de vos enfants pour ce qu'ils sont et pour les petites choses qu'ils font pour vous.

Celle qui rend cher – rendant chers les uns aux autres les différents membres de la famille.

Celle qui élève –  élevant l'atmosphère d'amour et de joie dans la maison, la rendant plus riche chaque jour.

Celle qui élargit – élargissant votre cœur pour accueillir le pauvre et le nécessiteux.

Celle qui éclaire – donnant de la compréhension et de la lumière à vos enfants concernant les voies de Dieu.

Celle qui rend vivant – cherchant à rendre votre foyer vivant de la présence de Dieu.

Celle qui anoblit – faisant de vos enfants des individus honorables et nobles en toutes choses.

Celle qui éveille l'intérêt – captivant l'intérêt de vos enfants avec de nouvelles idées, de la créativité et les merveilles de la création de Dieu.

Celle qui rend enthousiaste – rendant vos enfants enthousiastes d'être brûlants pour Dieu.

Celle qui divertit –  gardant les jeunes enfants heureux.

Celle qui attire – attirant vos enfants à la joie de la prière et de la lecture de la parole vivante de Dieu.

Celle qui enveloppe – enveloppant vos enfants de protection et d'amour.

Celle qui donne la vision – donnant de la vision et de l'espérance à chaque membre de la famille.

Celle qui donne de l'énergie – donnant libre cours à l'esprit de travail et de créativité dans la maison.

Celle qui grave – gravant les noms de vos enfants sur votre cœur par la prière (Exode 28:29-30).

Celle qui supplie – implorant vos enfants à garder le droit chemin dans les voies de Dieu.


Vous avez le pouvoir de faire toutes ces choses parce que vous êtes au cœur de votre foyer.


NANCY CAMPBELL

Éditrice du magasine Above Rubies, www.aboverubies.org

Above Rubies Address

AboveRubies
Email Nancy

PO Box 681687
Franklin, TN 37068-1687
Phone Toll Free in USA: 877-729-9861
Or  Phone : 931-729-9861
Office Hrs 9am - 4pm, M - F, CTZ